_____________________________________________________________________________________________________________________________________

place du village Mondeville

Imprimer

Concours Photo, La Forêt du Parc du Gâtinais

Écrit par Vincent Herry | Publié le 22 juin 2015.

Le Parc naturel régional du Gâtinais français et la Commune de Vayres-sur-Essonne (91) organisent les 3 et 4 octobre 2015 à Vayres-sur-Essonne une manifestation sur le thème de la forêt.

A cette occasion, nous organisons un concours photos, ouvert au grand public, dont le thème porte sur La forêt du Gâtinais français.

Vous trouverez en pièces jointes une affiche ainsi que le règlement du concours photo.

Nous vous remercions de diffuser le plus largement possible cette information.

N'hésitez pas à nous solliciter pour tout renseignement complémentaire.

Téléchargez le règlement et les documents d'inscription sur www.parc-gatinais-francais.fr

Cordialement

 

Imprimer

La chouette effraie et la chauve-souris

Écrit par Julie Maratrat, du PNR et Pascale Peterlongo | Publié le 23 février 2013.

nichoir chouette effraieL’église de Mondeville, aménagée pour accueillir la chouette effraie et la chauve-souris

Les combles et clochers d'églises, représentent des gîtes de reproduction inespérés pour les chauves-souris et les chouettes effraie en danger d'extinction en Ile-de-France.

 La chouette effraie, rapace nocturne facilement reconnaissable à sa grande envergure au vol, son masque facial et son ventre blanc lui ont valu le surnom de « Dame blanche ».

Une menace pèse aujourd’hui sur l’effraie : c’est la raréfaction de ses sites de nidification causée par la fermeture systématique des cavités présentes dans les grands bâtiments (grenier, granges…).

Il est important de préserver un accès pour l'effraie.

Les mammifères ont colonisé la terre et les eaux, les chauves-souris sont les seuls d'entre eux à avoir colonisé l'espace aérien. Dans l'incertitude des crépuscules du mois de juin, c'est par le vol qu'elles manifestent leur existence, autour des lampadaires, à la recherche d'insectes à manger. L’été, jusque 3 000 moustiques par nuit et par chauves-souris !